+382 69 123 076 info@montenegro-eco.com

Notre guide de montagne Radonja nous raconte sa randonnée préférée dans le parc national de Prokletije

Laissez-vous porter par le récit de Radonja, cet amoureux des montagnes.

« Être de retour à la cabane et poser mon sac à dos après une longue journée de randonnée me rappelle à quel point mon métier de guide m’épanouit. Avoir l’opportunité de vivre chaque jour différemment, escalader chaque jour une montagne différente… J’ai beaucoup appris durant ces deux dernières années en tant que guide à temps plein, mais la plus grande leçon à retenir est que la vie est une histoire, et voici la mienne.

Il y a énormément de montagnes dans mon pays, mais si vous voulez voir un endroit encore peu exploré et sauvage, partez pour le parc national de Prokletije ! Voici une petite histoire sur l’un des plus beaux voyages au Monténégro, qui devrait d’ailleurs être l’un de vos premiers car il vous fera assurément tomber amoureux des montagnes ! Cette chaine montagneuse est située à la frontière du Monténégro, de l’Albanie et du Kosovo, elle est immense et existe depuis très longtemps. Les populations locales ont toujours eu peur de ses roches raides et de son épaisse couche de neige en hiver, c’est pourquoi cet endroit a toujours été respecté.

Lors de notre expédition, nous avons dormi dans des cabanes confortables, situées dans la une vallée silencieuse de Grebaje. Nous avions la chance de regarder le ciel rempli d’étoiles au-dessus de nous, avant de nous endormir. Là-bas, vous oubliez le brouhaha de la ville qui laisse place à celui des animaux qui ont trouvé refuge dans cette zone sauvage. Passer du temps dans cet endroit est juste incroyable, vous vous sentez comme éloignés de ce monde d’aujourd’hui, trop rapide et plein de précipitation. Toutefois, cela ne veut pas dire que vous serez isolés : vous vous trouvez sur le chemin de la rencontre avec vous-même, ainsi que des locaux qui auront plein de choses à vous raconter.

Cet été-là, les températures étaient très élevées, même dans les montagnes, alors nous commencions les randonnées très tôt. Les chemins nous menaient à travers les forêts de hêtres et vers le plateau incroyable de la montagne. Après moins de deux heures de marche, nous étions arrivés à notre première étape, Valusnica. Autrefois, il y avait un katun dans cette région, mais aujourd’hui vous ne pouvez en admirer que les restes.

L’Histoire du pays n’a pas facilité les choses pour les habitants des Balkans. Vivre avec les loups et les aigles était la seule façon de survivre, ils étaient répartis en tribus et passaient les étés dans des katuns (cabanes traditionnelles en bois pour les éleveurs de moutons). Ces hautes montagnes étaient comme un château pour les personnes qui luttaient pour leur vie, vivant dans les conditions les plus difficiles à travers la neige et les étés secs. Vous pouvez facilement reconnaître les montagnards : leurs mains sont rugueuses, ils ont beaucoup de rides sur leurs visages, mais sont pleins de sagesse et de leçons de vie. Finalement, vivre dans la montagne était le seul moyen d’être libres.

Le début de l’été était la meilleure période pour cette randonnée. La vallée était fleurit et entourée d’une longue crête de montagnes et d’une magnifique chute d’eau. La vallée est idéale pour faire du camping, si vous êtes prêts à transporter une tente et d’autres choses en haut. En tout cas, vous serez récompensés par le silence et les nuits pleine d’étoiles.

Après une courte pause et après avoir rempli nos bouteilles d’eau à une source d’eau dans un katun, nous continuons vers le sud-est, en suivant un très bon chemin jusqu’au premier sommet appelé Maja Can (1 823 m). Il n’est pas trop raide et le sentier est agréable à parcourir, mais rien n’est aussi bon en comparaison de la vue que vous obtenez lorsque vous atteignez le sommet ! Vous vous tenez sur le rocher au-dessus de la vallée de Grebaje, en regardant une masse rugueuse de pics durs en face de vous, recouverts de neige, qui pénètrent dans la vallée ! Prokletije s’appelle les Alpes des Balkans, et non sans raison !

Cette randonnée est celle que je préfère parce que l’excitation ne s’arrête pas lorsque vous commencez à redescendre du sommet : en effet, la montagne continue toujours de nous surprendre avec des paysages changeants à chaque instant. Le chemin traverse la crête, d’où nous passons la frontière entre le Monténégro et l’Albanie, jusqu’au « dernier sommet », Popadija.

Depuis ces derniers temps, cette région devient de plus en plus populaire, notamment pour ceux qui souhaitent observer la faune. Hier soir, je me promenais dans la vallée de Grebaje et quand je suis revenu à ma cabane, on m’a dit qu’un ours était venu au village et s’était enfui très vite dans la forêt à l’approche d’une voiture ! Les loups sont aussi communs dans cette zone, et il existe un projet de recherche du lynx des Balkans, une espèce en voie de disparition. Leur existence dans cette zone a en effet été confirmée il y a peu de temps !

Nous nous reposons plus longtemps à Popadija, avant de descendre dans la vallée où nous avons commencé. De là, le chemin est un peu plus raide, mais rien de dangereux, nous continuons vers le nord jusqu’à Katun Popadija. En descendant, vous aurez l’occasion de voir des peintures préhistoriques sur le rocher, cachées dans l’herbe près des sources naturelles. Les habitants des Balkans avaient leur vieille religion, qui reste présente dans les religions modernes, et la chose la plus commune était de célébrer la nature. Vous devez aimer les premiers rayons de soleil le matin après la longue et fraîche nuit et vous émerveiller devant la voie lactée dans le ciel ?

Nous avons profité du coucher de soleil en écoutant l’écoulement de l’eau et en admirant les couleurs dans le ciel alors qu’elles devenaient plus vives et claires… Le jour suivant, la montagne était presque déserte, avec seulement quelques moutons et quelques bergers isolés, et nous avons continué vers la vallée pour passer une nuit de plus dans les cabanes, souhaitant rester ici pour toujours. »

Un mot sur l'auteur

Un mot sur l'auteur

Notre guide de montagne Radonja vient de Podgorica, la capitale du Monténégro. Les montagnes sont sa seconde maison. Si vous voulez tout savoir à propos des champignons, partez en expédition avec Radonja ! Il est notre meilleur expert en la matière. Il aime le camping à la belle étoile et son endroit préféré est la montagne de Kucke, à 40km de Kolasin.